Events pro
Conseils

fulll e-days : le rôle crucial du data controller dans la transformation digitale - Récap de la masterclass

5 minutes
1/7/2024

Lors de la 2ème masterclass des fulll e-days, Stéphane Raynaud (expert-comptable au cabinet BBA) et Pierre Pilette (Data product manager chez fulll) ont parlé du métier en plein essor dans les cabinets : le data controller. Dans cet article, nous revenons sur cet échange passionnant et instructif. 

Vous souhaitez aller plus loin ? Un replay est disponible. Bon visionnage ! 

L’explosion de la data dans les entreprises et les cabinets

À cause de la digitalisation de l’économie et de l'augmentation de l'utilisation des outils numériques en entreprise, le volume de données mondiales dans les entreprises a doublé au cours de la dernière décennie. 

Certaines sources de données, comme la facture électronique, les données des outils d’intelligence artificielle et les données de paiement, participent à accélérer cette croissance, qui s’annonce exponentielle. Autant de défis que d'opportunités pour les entreprises… et les cabinets d’expertise comptable. 

Face à cette explosion de la data, la clé, c’est l’AN-TI-CI-PA-TION.

Les impacts sur les métiers dans les cabinets

Les cabinets d’expertise comptable ont toujours traité des données, mais la quantité de ces données et la façon dont elles sont collectées ont évolué. C’est pour cette raison que de nouveaux profils, tels que le coach client, le spécialiste de mission et bien sûr le data controller, commencent à apparaître dans les cabinets.

Et qui dit nouveau profil, dit nouvelles compétences à développer.  

“Non, le métier de traitement de la donnée comptable ne va pas disparaître. Par contre, la manière de l'appréhender va changer”. Stéphane Raynaud

Selon un sondage réalisé lors de la masterclass, 48% des cabinets ont identifié des nouveaux profils dont ils ont besoin, mais ne les ont pas encore mis en place, tandis que 42% ne les ont pas encore identifiés. Des résultats qui montrent une certaine forme de prise de conscience, mais qui démontrent également qu’il reste du chemin à parcourir pour faire connaître ces nouveaux profils. 

Le data controller, l’acteur indispensable

Garant de la gestion et la sécurisation des données, le data controller a quatre missions principales : 

  • Connecter le système d'information du client au cabinet et assurer le bon paramétrage de l’outil. 
  • Vérifier que tous les flux de données des clients sont bien intégrés.
  • Vérifier la qualité des données. Dans le langage du data controller, on parlera de “dénouement d’informations”. 
  • Assurer que la donnée rentrée est qualifiée, de bonne qualité et donc restituable. 

Les impacts comportementaux et techniques sur les collaborateurs

Quels impacts comportementaux ? 

Tout d’abord, un changement de culture au sein des cabinets comptables. Les collaborateurs doivent désormais adopter une approche plus centrée sur la donnée, et prendre en compte les enjeux liés à la protection des données personnelles. Il y a donc une nécessité de faire évoluer certains comportements et mentalités.

Ensuite, les collaborateurs doivent acquérir de nouvelles compétences pour travailler efficacement avec les données. La maîtrise d'outils informatiques, des connaissances en matière de statistiques et d'analyse de données et une compréhension des enjeux juridiques et réglementaires liés à la protection des données est nécessaire. Pour acquérir ces compétences, des formations sont évidemment nécessaires.  

Véritable évangéliste de la donnée, le data controller doit également être capable de partager les informations de manière fluide et de travailler en collaboration étroite avec les autres services du cabinet (comptabilité, audit et juridique). 

Quels impacts techniques ? 

L'arrivée du data controller s'accompagne de la mise en place de nouveaux outils informatiques pour la collecte, le stockage, le traitement et l'analyse des données. Il est donc indispensable que les collaborateurs apprennent à utiliser ces nouveaux outils et qu’ils les intègrent à leurs pratiques quotidiennes.

De nouveaux processus doivent être mis en place pour gérer les données, en veillant à leur sécurité, à leur confidentialité et à leur conformité à la réglementation. Les collaborateurs doivent être informés de ces nouveaux processus et être en mesure de les suivre.

Le data controller étant responsable de la gestion des risques liés aux données, les collaborateurs doivent être sensibilisés aux risques potentiels, tels que les fuites de données et les cyberattaques, et savoir comment les prévenir.

Les facteurs de réussite pour le data controller

  • La formation des collaborateurs, qui n’est pas anodine, car elle représente un certain investissement et engagement du collaborateur et du cabinet. Selon Stéphane Raynaud (dont le cabinet BBA a déjà formé près de 300 data controller), le programme de formation varie entre 80 et 120 heures sur 12 à 18 mois. 
  • Une communication claire
  • Un engagement total de la direction, qui doit offrir les bonnes conditions de travail au data controller.

Vous l’aurez compris, le rôle de data controller dans les cabinets d'expertise comptable est crucial et indispensable pour faire face à cette croissance exponentielle de données. La data fait et continuera à faire partie du quotidien des entreprises et des cabinets, entraînant une transformation des métiers et le développement de nouvelles compétences. 

Il est maintenant temps d’anticiper ce changement, d’adopter une attitude proactive et d’encourager vos clients à suivre cette nouvelle direction.

Vous souhaitez voir ou revoir notre masterclass ? Accédez au replay !

Profitez d'un outil complet avec fulll !

Faites le choix d'une solution tout-en-un pour une gestion optimale de votre cabinet.

Ces articles pourraient vous intéresser !

fulll e-days : Le développement de nouvelles missions grâce à la DATA et l'IA - Le récap'

Events pro
Conseils
5 min
Lire l'article

fulll e-days : la création d’un processus commercial pour son cabinet - Retour sur la masterclass

Events pro
Conseils
5 min
Lire l'article

fulll e-days : La valeur ajoutée de la data sectorielle - Le récap'

Events pro
Conseils
5 min
Lire l'article